Intention d’inscription

Les formulaires d’intention d’inscription sont disponibles seulement à compter de la journée des portes ouvertes.

Pour les demandes d’intention d’inscription de la maternelle au secondaire II, rendez-vous sur le site de la Commission Scolaire de la Région de Sherbrooke.

Pour les demandes d’intention d’inscription au jardin privé, vous êtes priés de joindre le bureau de la corporation : corporation@enfants-de-la-terre.org

Engagement des parents

Choisir l’école des Enfants-de-la-Terre, c’est s’engager, avec son enfant, dans une école tripartite au sein de laquelle, l’école, l’enfant et ses parents sont tous les trois concernés par l’éducation de l’enfant et y collaborent ensemble. C’est aussi accepter le projet éducatif de l’école et le soutenir pour qu’il vive et rayonne. C’est enfin être conscient que malgré son caractère public, notre école ne peut survivre sans l’engagement financier des parents, puisque les bâtiments et le terrain de 8 acres sont la propriété des parents par le biais de la corporation Les Enfants de la Terre. L’entretien, la rénovation et toutes les constructions à venir sont pris en charge par la corporation, ainsi que les dépenses reliées au chauffage, à l’électricité, etc. Le salaire du concierge, de la coordonnatrice, des éducatrices du service de garde et de la jardinière au petit jardin sont aussi assumés par la corporation.

De plus, puisque l’école n’est pas une école de quartier et qu’elle est située en milieu rural, le transport des élèves doit être assuré par leurs parents (le recours au covoiturage est largement répandu).

Une fois votre enfant admis à l’école, vous serez invités à signer un engagement envers la corporation et l’école. Il est important de bien comprendre ce à quoi chaque parent s’engage en inscrivant son enfant à l’école des Enfants-de-la-Terre. Dans le cas d’une nouvelle admission ou même d’une réinscription, le non-respect de l’un ou l’autre des engagements décrits dans le formulaire pourrait remettre en question l’admission ou la réinscription de l’enfant. En effet, compte tenu de la grande demande dont l’école fait l’objet, ces engagements doivent être considérés sérieusement.