La structure organisationnelle

Une structure hybride…

L’école des Enfants-de-la-Terre fait partie du réseau public de la CSRS depuis 1995. Parallèlement, la corporation des parents est un organisme à but non lucratif qui est propriétaire des lieux. La figure ci-dessous reprend les principaux éléments du dernier protocole d’entente signé entre la CSRS et la corporation en juin 2008.

Le protocole d’entente entre la CSRS et la corporation des parents

COMITÉS    CONSEIL  D’ÉTABLISSEMENT

Commission scolaire

  • Palier de démocratie représentative relevant de la Loi de l’instruction publique.
  • Mission : veiller à l’application du programme du ministère de l’Éducation et au respect de l’accès universel.
  • Fonctionnement basé sur le salariat et les budgets statutaires.
  • Engagements selon le protocole :
  • Fournir les postes d’enseignants;
  • Assurer la direction de l’école ;
  • Fournir le secrétariat de l’école ;
  • Fournir le support des services éducatifs et complémentaires ;
  • Faire l’engagement du personnel en tenant compte de la formation Waldorf (après entente avec le syndicat)
  • Paiement de la surveillance à même la cotisation des parents

COMITÉS    CONSEIL D’ADMINISTRATION

Corporation des parents

  • Organisme à but non lucratif dont les membres sont les parents (principalement), les professeurs et les amis de l’école.
  • Mission : soutenir, préserver et développer le curriculum Waldorf.
  • Propriétaire des bâtiments et du terrain.
  • Engagements selon le protocole :
  • Fournir et entretenir les installations nécessaires au fonctionnement de l’école et en assurer la conformité ;
  • Autres responsabilités :
  • Soutenir financièrement les activités du curriculum Waldorf non financées par la CSRS.
  • Offrir un service de garde en continuité avec la pédagogie Waldorf

Une structure unique

La structure de l’école des Enfants-de-la-Terre est unique au Québec et son mode de gouvernance bipolaire aussi. Bien que les champs d’action de chacune des parties soient bien définis, l’interrelation de ceux-ci fait en sorte qu’une concertation est nécessaire pour le bien de la vie de l’école. Avec les années, une grande ouverture de part et d’autre a permis de développer un mode de fonctionnement basé sur la communication où règne avant tout le souci d’offrir aux enfants ce qu’il y a de mieux.

L’organigramme de l’école

 

Commission scolaire
de la région de Sherbrooke
Corporation
École Rudolf-Steiner de l’Estrie
Assemblée générale
de tous les parents de l’école
  Assemblée générale
des membres de la corporation
Conseil d’établissement
(CÉ)
  Conseil d’administration
(CA)
Comités relevant du CÉ   Comités relevant du CA

Le conseil d’établissement (CÉ)

Le conseil d’établissement est prescrit par la loi sur l’instruction publique et constitue le lien entre la commission scolaire et l’école. La direction de l’école n’est pas un membre en tant que tel mais participe aux réunions du CÉ.

À l’école des Enfants-de-la-Terre, le CÉ est un organe tout à fait distinct du conseil d’administration (CA) qui, lui, s’occupe exclusivement des affaires de la corporation. La composition de notre CÉ est de 4 parents et 4 membres du personnel de l’école. Les parents membres du CÉ sont élus pour un mandat de deux ans lors de l’assemblée générale du CÉ qui a lieu, à chaque année, au mois de septembre. Un des membres du CÉ agit à titre de représentant de l’école auprès du comité de parents de la CSRS. Il est nommé à ce poste par les parents, lors de cette assemblée.

Les fonctions et pouvoirs du conseil d’établissement, définis par la loi, touchent notamment le projet éducatif, la politique d’encadrement des élèves, les règles de conduite, les modalités d’application du régime pédagogique, le temps alloué à chaque matière, etc.

La direction de l’école

Bien que le ministère de l’Éducation du Québec reconnaisse le projet «art-nature» de l’école des Enfants-de-la-Terre, axé sur la pédagogie Waldorf, il incombe à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke de s’assurer que la loi de l’Instruction publique et les services éducatifs prévus au Régime pédagogique et au Programme de formation de l’école québécoise sont respectés comme dans toutes les écoles sous sa responsabilité.

C’est la direction de l’école qui doit veiller à l’application et au respect de la loi, du Régime pédagogique et du Programme de formation de l’école québécoise.

La direction est responsable de la gestion du budget de l’école et de l’organisation scolaire. Elle voit aussi à ce que les enfants reçoivent des services pédagogiques de qualité tels que prévus au Régime pédagogique. Elle assure également la gestion et le perfectionnement du personnel enseignant.

La corporation et son conseil d’administration (CA)

La corporation Les Enfants de la Terre, École Rudolf Steiner de l’Estrie est un organisme à but non-lucratif reconnu comme organisme de bienfaisance. La corporation a comme responsabilité de fournir et entretenir les locaux, offrir un service de garde, financer certains services complémentaires propres à la pédagogie Waldorf qui ne seraient pas défrayés par la CSRS et assurer la promotion de l’école pour mieux faire connaître cette pédagogie.

Le CA est composé de sept membres, dont quatre parents, deux enseignants et un membre externe, lesquels sont élus pour des mandats de deux ans, lors de l’assemblée générale annuelle de la corporation. Cette assemblée a généralement lieu au cours du mois d’octobre. Le conseil d’administration (CA) se réunit régulièrement selon les besoins de la corporation.

Le collège des professeurs

Le collège des professeurs est formé des enseignants titulaires et spécialistes. En plus d’une formation régulière reconnue par le ministère de l’Éducation du Québec, les enseignants titulaires ont une formation en pédagogie Waldorf ou sont en voie de l’obtenir.

Le comité se réunit à chaque semaine pour discuter des préoccupations d’ordre organisationnel et pédagogique pour ainsi prendre des décisions éclairées dans le but d’améliorer la qualité de l’enseignement.