Foire aux questions

Est-ce problématique lorsqu’un enfant quitte une école régulière pour s’inscrire à l’école Waldorf?

Les enfants qui viennent d’écoles régulières s’intègrent en général très bien mais ont parfois un peu de rattrapage à faire pour les habiletés suivantes :

  • Coordination; beaucoup de travail rythmique est fait en classe tout les matins, conjugué aux apprentissages des matières de base.
  • Posture; l’enseignant apporte une attention particulière à la posture des enfants. Une mauvaise intégration du système sensori-moteur se traduit souvent par de mauvaises postures et une difficulté à garder l’attention sur la tâche.
  • Arts; les enfants créent leurs propres «manuels scolaires». Ils écrivent et dessinent dans leurs cahiers personnels pour toutes les matières. De plus, ils sont initiés à l’aquarelle et au modelage dès le jardin d’enfants (maternelle).
  • Calligraphie; les enfants apprennent d’abord à écrire en lettres cursives.
  • Écoute; toutes les matières sont enseignées oralement par l’enseignant, les enfants créant eux-mêmes leurs «manuels». Les enfants habitués à apprendre à partir de l’ordinateur auront à s’ajuster.
  • Musique; tous les enfants apprennent à jouer de la flûte (pentatonique d’abord et diatonique ensuite) et chantent quotidiennement.
  • L’apprentissage d’une langue étrangère (l’allemand à l’école des Enfants-de-la-Terre). Toutefois, les premières années, les enfants ne font que chanter et réciter des comptines.
  • L’eurythmie (art du mouvement). Voir plus loin «Qu’est-ce que l’eurythmie?»

Les enfants arrivant d’autres écoles ont parfois à s’ajuster à un environnement exempt d’esprit compétitif.

Est-ce que la pédagogie Waldorf prépare les enfants pour le «vrai» monde?

Dans les écoles Waldorf, les enfants apprennent à lire, écrire et font des mathématiques, de l’histoire et de la géographie comme dans les autres écoles. Mais de plus, tous les enfants apprennent à chanter, jouer d’un instrument de musique, dessiner, faire de l’aquarelle et du modelage. Ils apprennent aussi à tricoter, coudre et travailler le bois tout autant qu’ils apprennent à réciter de la poésie et faire du théâtre, développer leur propre pensée et travailler harmonieusement et respectueusement avec les autres. La pédagogie reconnaît l’interrelation de tous ces apprentissages et honore la gamme complète des potentialités humaines. Elle considère l’enfant dans sa globalité en s’efforçant d’éveiller et d’ennoblir toutes ses capacités à l’état latent.